Vous êtes ici : Accueil > Découvrir VLG > Histoire

Formulaire de recherche

Un peu d'histoire :

Des fouilles archéologiques ont révélé, au lieu-dit "les Prépoux", des vestiges préhistoriques et antiques qui sont présentés au musée de Sens : sépultures néolithiques, enceintes funéraires, mobilier de la civilisation des Champs d'Urnes, habitats et poteries du Hallstatt.     

Le Musée de l'Homme à Paris, détient le crâne de "l'Homme de Villeneuve-la-Guyard",  vieux de 7000 ans.
 
Pendant la guerre de Cent ans, le village ainsi que ceux des environs fut dévasté par les Anglais.
 
Au XIIème siècle débutent les travaux de construction de l'église Saint Germain, qui s'achèveront au XVIème. Une épidémie de peste noire sévit en 1348.
 
Jusqu'au XVIème siècle, notre localité n'existait pas ;  elle appartenait alors aux Seigneurs de Chaumont, descendants de Guillaume des Barres. C'était un hameau voisin du village, un hameau déjà plus important. Une première charte relative à Villeneuve la Guyard date de 1176 ; Le nom de "Guyard" aurait pour origine Guillaume des Barres, Seigneur de Chaumont, qui s'illustra à la bataille de Bouvines en 1244 aux côtés de Philippe Auguste. Ce sont d'ailleurs les couleurs de cette lignée  qui constituent le fond du blason de notre village.
 
En 1546, certainement à la suite de réclamations de quelques bourgeois, François Ier accorda les lettres patentes érigeant le bourg en "ville", c'est à dire en commune indépendante, avec son propre nom, son territoire, ses chemins. Notre commune est autonome pour une courte durée. En effet, elle se retrouvera sous la tutelle des Seigneurs de la Bresse dont elle se débarrassera définitivement à la révolution française en 1789.
 
1827, naissance de Jean-Baptiste Augustin CHAUVEAU, pionnier des Sciences vétérinaires, professeur de "médecine expérimentale et comparée" à la Faculté de Médecine de Lyon et directeur de l'Ecole Vétérinaire de Lyon.
 
En 1849, on fêta l'inauguration du chemin de fer, mais cette année fut marquée aussi par une terrible épidémie de choléra.
 
1882, Villeneuve se dote de réseaux d'eau et de gaz, parmi les premières communes de la région.
 
Claude DEBUSSY ayant épousé en 1899 Lily Texier, fille d'un habitant du hameau de Bichain, y séjourna trois étés (1901 à 1903) pendant lesquels il travailla à la composition d'oeuvres majeures : "Les Estampes", "La mer".
 

NOUS CONTACTER