Vous êtes ici : Accueil > Environnement

Formulaire de recherche

Villeneuve la Guyard et l’environnement

 Les enjeux mondiaux de l’environnement concernant l'eau, la biodiversité, l'énergie et les déchets sont aussi ceux de Villeneuve la Guyard qui s’efforce, à son échelle, d’y répondre.
 
- Eau
Une étude longue et précise sur le bassin d’alimentation de notre captage d’eau potable va nous permettre de mieux protéger notre ressource :
- redéfinition d’un nouveau périmètre de protection du captage où seront supprimées des pratiques (agricoles ou autres) susceptibles de polluer nos ressources en eau potable.
- démarche incitative auprès des agriculteurs exploitant des zones sensibles pour qu’ils continuent à diminuer l’impact de leurs activités sur la ressource en eau potable.
- établissement d’un plan de désherbage communal qui consiste à renoncer volontairement aux facilités du désherbage chimique pour les espaces verts et les voiries de la commune en ayant recours à des techniques non nocives.
Ces dispositions aidées par les organismes concernés (Agence de l’Eau Seine-Normandie, Chambre d’Agriculture, FREDON…) permettront de garantir une bonne qualité de l’eau distribuée.
- pour l’assainissement des eaux usées, une nouvelle station d’épuration (Rue Gustave Eiffel) conforme à des normes exigeantes remplace désormais l’ancienne et traite les effluents du bourg (Bichain conserve son ancienne station qui est toujours en bon état). Cet équipement utilise des roseaux pour améliorer la gestion des boues résiduelles.

 

 - Biodiversité :
La disparition des espèces et des milieux naturels due à l’activité humaine prend des proportions inquiétantes pour l’avenir. Comment remplacer le travail des abeilles ? Comment nourrir l’humanité sur des sols dégradés ou bétonnés ? Chaque commune doit  protéger, à son niveau, la biodiversité. Nous avons pris plusieurs dispositions dans ce sens :
Limitation des constructions nouvelles sur des sols agricoles. Nous devons résister à la très forte pression de la demande  pour ne pas transformer notre bourg à caractère rural en banale ville-dortoir. Cette volonté, nouvelle pour notre commune, sera actée lors de la révision prochaine de notre PLU (Plan Local d’Urbanisme, qui définit la destination des terrains). Nous irons dans le sens d’une densification des espaces disponibles plutôt que vers une extension périphérique comme cela a malheureusement été fait précédemment.
Création de haies bocagères
Après un longue période d’arrachage frénétique (en Bourgogne, les haies ont régressé de 50% au cours des 50 dernières années au profit des grandes cultures), l’utilité des haies bocagères est aujourd’hui unanimement reconnue. Elles protègent les sols contre l’érosion et les inondations, servent de refuge à la faune et à la flore, améliorent la ressource en eau et valorisent les paysages. Nous avons donc répondu à un appel à projets du Conseil Régional de Bourgogne pour la création de haies, notre projet ayant été retenu, nous avons procédé à l’implantation de nouvelles haies dès février 2011 (à l’étang de la Garenne). Aidé par des subventions importantes, ce chantier continuera sur la ZA du Parc et le long de la D103 pour obtenir environ 2 km de haies accompagnées d’arbres d’alignements et de bosquets.
 
Vergers
Les variétés anciennes d’arbres fruitiers, représentatives de la biodiversité locale, sont en voie de disparition. Nous encourageons les propriétaires privés à sauvegarder ce patrimoine précieux. Nous avons créé un verger de pommiers de collection avenue de la Gare (16 arbres, 13 variétés).

 

La gestion différenciée des espaces verts

En complément de la suppression de produits chimiques dans les espaces verts communaux, des tontes tardives sont effectuées pour le respect des cycles de  reproduction de certaines espèces et des sites sont préservés pour favoriser la régénération naturelle (Parc Saussois). Pour mémoire : sur les 2 043 espèces végétales sauvages recensées en Bourgogne, 30% sont menacées.
 
- Energie
Les augmentations du coût de l’énergie pénalisent en priorité les ménages dont les revenus sont les plus faibles et font apparaître une vulnérabilité, voire une précarité énergétique. Les bâtiments et les transports sont responsables de 80 % de l’énergie consommée (et de plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre). La réhabilitation thermique des bâtiments (entre autres, les « passoires thermiques » que constitue l’habitat pavillonnaire) et la maîtrise de la mobilité constituent donc des priorités. Ayant, au préalable, pris en compte les nécessités d’une sobriété énergétique et d’une recherche d’efficacité maximale des équipements classiques, il est alors opportun de se tourner vers les énergies nouvelles : de nombreux capteurs solaires sont déjà installés, un projet local d’éoliennes est à l’étude et nos ordures ménagères vont commencer à produire de l’électricité par l’intermédiaire du biogaz qu’elles dégagent (sur le site de leur enfouissement à La Chapelle sur Oreuse).
-  Déchets
La collecte et le traitement des déchets constituent un souci majeur pour toutes les communes, tant sur le plan financier que sur le plan environnemental. La CCYN (Communauté de Communes Yonne Nord) a reçu délégation de 23 communes pour cette gestion (voir le Rapport annuel d’activité 2010) que nous voulons innovante :
Redevance incitative
 Il devient indispensable de réduire nos déchets et de les trier pour récupérer les matières recyclables. Pour cela, la CCYN  met en place une redevance incitative et une collecte d’une partie des recyclables au porte à porte (bac jaunes). Cela permettra aux habitants de limiter l’augmentation de leurs factures « déchets » s’ils font l’effort de mieux trier (la récupération du verre et des journaux se faisant toujours dans les containers des points d’apports volontaires).
Pour les déchets verts (tontes, branchages etc…) des bennes sont à disposition à la déchetterie mais le recyclage sur place serait une bien meilleure solution. Grâce au broyage ou au compostage, dont les produits sont précieux pour la fertilisation ou le paillage des cultures, rien ou presque ne devrait sortir des jardins.
Centre de tri
Près de notre déchetterie (Rue des Prés de Pâques), le site industriel de la société Trivalny trie les déchets "secs" de la collecte sélective de plusieurs communautés de communes, c'est-à-dire emballages, papiers et cartons. Ils vont être ensuite compactés et mis en balles, puis envoyés aux repreneurs pour être réutilisés, connaître une nouvelle vie et se transformer dans les différentes filières de la plasturgie, de la papeterie, ou d'aciérie.

 

 Sites à consulter :
 
Eau :                http://www.eau-seine-normandie.fr/index.php?id=3047
Biodiversité :    http://www.alterre-bourgogne.fr/
Déchets :         http://www.cc-yonne-nord.fr/                                                    http://www.cniid.org/
Energie :          http://www.negawatt.org/                                                         http://www.bourgogne.ademe.fr/
Informations indépendantes sur le nucléaire :                                                 http://www.criirad.org/

Autres :  
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) :
  http://www.cg89.fr/Territoire-et-Economie/Le-Conseil-d-Architecture-d-Urbanisme-et-d-Environnement-CAUE
Association des Naturalistes de la Vallée du Loing qui gère la réserve naturelle de l’étang des Pâtures de VLG            
  http://www.anvl.fr/
Arbres : http://www.arbres.org/             http://www.arbofolia.com/sortir-en-famille/num/57.html 
Oiseaux : http://epob.free.fr/spip/spip.php?rubrique8
Le journal le plus lu dans les terriers : http://www.lahulotte.fr/index.php
Tout sur le bio en Bourgogne : http://www.biobourgogne.fr/